logonew
logonew

Collection Philosophie

Poimandrès

couvisisTraduction complète précédée d’une
ÉTUDE SUR L'ORIGINE DES LIVRES HERMÉTIQUES
par Louis Ménard

Les livres d’Hermès Trismégiste, rédigés sous la forme de dialogues, sont les seuls monuments que nous connaissions de la philosophie égyptienne. Ils nous viennent de l’Alexandrie ptolémaïque ou romaine, une ville où «l’humanité, disait Louis Ménard, avait mis au concours de grandes questions philosophiques et morales: l’origine du mal, la destinée des âmes, leur chute et leur rédemption.»

Et c’est Isis qui transmet ici à son fils Hôros l’initiation qu’elle a reçue du grand ancêtre Kaméphès et d’Hermès, secrétaire des Dieux, ou bien le bon démon (le dieu Knef) qui instruit Osiris. Le plus souvent c’est Hermès qui initie son disciple Asclèpios ou son fils Tat. Parfois, Hermès joue aussi le rôle de disciple, et son initiateur est l’Intelligence ou Poimandrès.

Les livres d’Hermès Trismégiste sont un trait d’union entre le passé et l’avenir. Ils appartiennent à l’Égypte, mais une Égypte fortement hellénisée et à la veille de devenir chrétienne; ils appartiennent encore au paganisme, mais c’est «au paganisme de la dernière heure, plein de dédain pour la nouvelle religion et refusant d’abdiquer devant elle, parce qu’il garde le dépôt de la civilisation antique qui va s’éteindre avec lui.»

La traduction Poimandrès est suivie de celles de l’Asclèpios, du Livre sacré, des Définitions d’Asclèpios, et des autres fragments « hermétiques ».

 
TÉLÉCHARGEZ PDF
TéLéCHARGEZ EPUB
POD (PRINT ON DEMAND)

Pour une impression papier, 
cliquez sur l'image

Le livre Poimandrès