logonew
logonew

Les dicts du druide Cadoc

Image de couverture Cadoc est parfois présenté comme un simple chevalier, fils de Gwynlliw, soldat, seigneur de Gwynllwg en Glamorgan. D’autres traditions en font un savant religieux, fondateur des écoles de Caerlleon-sur-Wysg, de Llancarfan — dont il aurait été l’abbé — et de Llanilltud Fawr. Il incarne tantôt l’un des trois sages, tantôt l’un des trois poètes, tantôt l’un des trois juges du grand Conseil d’Arthur.

Arthur, en effet, apparaît à deux reprises dans La vie de Saint Cadoc telle que l’a rédigée Llefris de Llancarfan. Une première fois, il convoite la mère de Cadoc; une autre fois, il réclame une compensation démesurée pour la perte de l’un de ses guerriers, et le juge, à la fois druide, poète et sorcier, transforme en touffes de bruyères le bétail convoité.

Faut-il admettre une pluralité de Cadoc: un abbé, un barde païen, un juge du grand conseil d’Arthur, un druide ? En méditant ses dicts, le lecteur fera son opinion.

TÉLÉCHARGEZ PDF
TéLéCHARGEZ EPUB
POD (PRINT ON DEMAND)

Le livre Les dicts du druide Cadoc

Disponible également aux éditions Terre de Brume